Comment poser un portail ?

Si vous construisez une nouvelle clôture avec une ouverture, installez d’abord le portail et les poteaux et construisez la clôture à partir de ceux-ci. Si vous remplacez une vieille grille, assurez-vous de prendre les mesures exactes pour obtenir la taille voulue. Il vaut la peine d’emporter un mètre à ruban lorsque vous achetez votre nouvelle grille, car elle est vendue en mesures métriques et impériales et les conversions ne sont pas toujours précises. Enfin, pensez à la façon dont vous souhaitez que votre portail s’ouvre (la plupart s’ouvrent sur une propriété plutôt que sur l’extérieur).

Préparation

Les poteaux des portails légers doivent être d’environ 100 mm de côté et 610 mm plus longs que la hauteur du portail. Pour les portes plus lourdes (plus de 1,2 m de haut ou de large), les poteaux doivent être plus épais et au moins 760 mm plus longs que la hauteur de la porte. Il est toujours préférable de vérifier les spécifications du fabricant.

Vous devrez traiter les poteaux de porte en bois avec un produit de conservation avant de les installer et de les sceller dans le béton, car les piquets ne sont pas assez solides. Dans la mesure du possible, essayez de choisir des ferrures japonaises (laquées) ou galvanisées pour éviter qu’elles ne rouillent.

Si toutefois vous n’êtes pas à l’aise avec le bricolage ou que vous avez peur de faire une erreur lors de la pose , faites appel à un professionnel pour vous accompagner dans cet exercice. Découvrez les spécialistes de la pose de portail à Caen

Ajuster les charnières

Avec certaines charnières, vous pouvez constater qu’il y a du mouvement ou du « jeu » lorsque vous essayez de les visser à la porte. Il est donc difficile de les positionner avec précision. Si c’est le cas, vous devrez les ajuster une fois que les poteaux seront en place. Ce sera plus facile si vous ne mettez que deux vis de fixation par charnière dans le poteau alors qu’il est encore à plat. Il est préférable d’attendre d’avoir accroché votre portail avant de mettre le loquet en place.

Étape 1

Si vos poteaux de porte n’ont pas été altérés par les intempéries, vous devrez couper le haut de la porte en biais pour que l’eau de pluie puisse s’écouler. Essayez d’abord de le faire, en utilisant un biseau coulissant pour marquer un angle de 20 degrés à partir du haut du poteau.

Étape 2

Continuez la ligne carrée sur la face du poteau et sciez bien le long de celui-ci. Puis peignez le bord coupé avec un produit de préservation du bois. Si le bois n’est pas traité, vous devrez peindre tout le poteau.

Étape 3

Lorsque vous avez décidé de l’angle d’ouverture de votre porte, posez-la face contre terre sur un sol plat. Placez les poteaux de chaque côté avec leur sommet 50 mm plus haut que le haut de la porte et laissez un espace de 5 mm de chaque côté de la porte pour qu’elle puisse s’ouvrir et se fermer librement. Utilisez deux longueurs de bois pour soulever légèrement la porte, afin qu’elle soit alignée avec les poteaux. Vous pouvez l’ajuster si nécessaire avec des chutes de bois ou des cales.

Étape 4

Placez les charnières en position à l’arrière de la porte. Marquez les positions des vis et percez un trou pilote. Testez-le en enfonçant une vis pour vérifier que le foret n’est pas trop grand, puis percez les autres trous pilotes.

Étape 5

Ensuite, vissez les charnières en place à l’aide de vis galvanisées. S’il vous est difficile de les positionner avec précision sur le poteau, attendez d’avoir accroché le portail pour les mettre en place, ainsi que le loquet.

Étape 6

Percez des trous pilotes pour les vis du loquet, puis vissez le loquet en place. N’oubliez pas de laisser un espace de 5 mm entre la porte et le poteau.

Étape 7

Renforcez la porte et les poteaux avec trois longueurs de bois pour vous assurer que la construction est solide. Utilisez la porte contreventée pour marquer la position des trous des poteaux.

Étape 8

Utilisez une bêche ou un foret pour creuser vos trous de poteaux sur une largeur d’environ une bêche et demie et assez profondément pour laisser un espace libre de 50 mm sous la porte afin qu’elle puisse s’ouvrir librement.

Vous pouvez vérifier que cela suffit en posant un niveau à bulle sur le sol où la porte s’ouvrira et en nivelant le sol si nécessaire. En terrain meuble, vous devrez creuser une tranchée entre les trous des poteaux d’environ 300 mm de large et 200 mm de profondeur et la remplir de béton.

Cela permettra d’éviter que les poteaux ne soient tirés vers l’intérieur par le poids de la porte. Abaissez les poteaux de la porte dans les trous, en utilisant un niveau à bulle pour vérifier qu’ils sont bien alignés.

Étape 9

Utilisez des étais en bois pour maintenir votre porte et vos poteaux en position. Mélangez le béton, puis bétonnez les poteaux dans le sol. Pensez à incliner la surface vers le bas afin de diriger l’eau de pluie loin du bois.

Étape 10

Laissez le béton durcir pendant 48 heures avant d’enlever les étais et le support.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *